Ciment et Architecture

Glossaire

Accélérateur de prise

Adjuvant du béton ou des mortiers introduit dans l’eau de gâchage afin de diminuer le temps de prise en accélérant l’hydratation du ciment.

Adjuvant

Produit ajouté au mortier en faible quantité (< 5% de la masse du ciment) pour modifier les propriétés des mortiers ou bétons soit à l'état frais (comme le Tempo qui est le retardateur de prise du ciment naturel prompt) ou soit à l'état durci.

Altération

Une altération désigne une modification accidentelle ou naturelle d'un bien culturel. Ce terme décrit aussi bien le processus que l'état qui en résulte.

Badigeon de ciment naturel prompt

Lait de ciment naturel prompt appliqué sur des enduits, mortiers ou bétons afin de les colorer et/ou les protéger.

Barbotine

Enduit de ciment pur d'aspect liquide ou crémeux, fouetté sur les murs avec un pinceau à longs poils pour argumenter l'adhésion de l'enduit de mortier à venir. 

Béton

La définition moderne est un mélange de liants hydrauliques, de granulats et d'eau avec éventuellement des adjuvants pour former un matériau de construction. Ce mélange est mis en place à l'état plastique, puis durcit progressivement pour former un monolithe.

Bien culturel

Un bien culturel est un objet auquel une société attribue une valeur particulière, esthétique, historique, documentaire, scientifique, sociale ou religieuse (voire plusieurs de ces valeurs à des degrés divers). L'ensemble des biens culturels meubles (mobiles et transportables) et immeubles (inamovibles) constitue le patrimoine culturel matériel.

Broyage

Réduction en poudre ou en très fines parcelles.
Un broyage peut être fait :

- par concassage (minéraux),
- par écrasement (colorants, ciment),
- ou par émiettage (ordures).

En cimenterie, les ateliers de broyage sont très généralement composés d’un appareil de broyage, d’un séparateur qui permet de renvoyer au broyeur les matériaux trop gros et d’un ensemble de dépoussiérage de la ventilation.

Chaux aérienne

Chaux ayant la propriété de faire sa prise à l'air, par réaction avec le gaz carbonique. On parle aussi de chaux grasse du fait des propriétés de plasticité et d'onctuosité. Son appellation moderne est chaux calcique.

Ciment romain

Appellation commerciale du ciment naturel inventé par Parker à la fin du XVIIIe siècle en Angleterre. Le ciment romain pouvait qualifier tous les produits hydrauliques provenant de calcaires très argileux soumis à une température modérée et pulvérisés par des moyens mécaniques.

Ciments naturels

Ciments obtenus par la cuisson de calcaire argileux ou marneux contenant de 23 à 30% d'argile. La proportion d'argile est de 23 à 24% dans le calcaire. 

CNP

Abréviation de ciment naturel prompt.

Enduit

Revêtement composé d'une ou plusieurs couches d'un matériau plastique, destiné à assurer la protection (eau, isolation...) et la présentation de l'ouvrage qu'il recouvre.  Il est fait en trois fois : crépissage ou gobetis, rebouchage (corps d'enduit) et enduit frotté.

Gobetis

Première couche d'un enduit, dont le rôle essentiel est d'assurer l'accroche sur support.

Modénature

Profil des moulures, désigne par extension l'ensemble des ornements moulurés.

Mortier

Mélange d'eau, de sable et d'un liant.

Moulure

Profil constant en creux ou en relief, réalisé en pierre ou en mortier. Particulièrement fréquent dans l'ornementation de ciment moulé du XIXe siècle.

Patine

Lait de chaux très dilué, utilisé pour ses effets de transparence.

Rejointoiement

Faire des joints avec un mortier de ciment. Les joints peuvent être faits en creux ou en saillie, bien que les joints en creux protègent mieux les maçonneries contre les infiltrations d'eau.

Restauration

La restauration est une action directe entreprise pour améliorer l'état, la connaissance et la compréhension du bien culturel mais aussi son exposition, son usage et son appréhension. Elle est entreprise uniquement lorsque le bien a perdu une part de son sens ou de sa fonction, du fait d’altérations ou de remaniement passés qui en gênent la lecture et/ou la compréhension.

Sable

Granulat d'une taille inférieure à 5 mm provenant de la désagrégation d'une roche minérale ou de son concassage mécanique. C'est le constituant majeur en poids des mortiers et bétons.