Restauration et décoration

Retour

Réparations de pierres du XIXe siècle - Eglise de Saint-Merry

Le chantier a débuté par une première phase consacrée à la façade, avec la reprise des moulures, des pierres et des jointoiements. La demande de l’architecte en chef des monuments historiques était de réparer à l’identique les réparations de pierres sculptées réalisées au XIXe avec du ciment naturel.

 

À la demande de la société Tollis, filiale du groupe Lefèvre dédiée à sa restauration, les équipes de Vicat Ciment ont rédigé une prescription afin de rénover à l’identique les pierres et les sculptures, tout en conservant l’histoire des réparations datant du XIXe siècle.

Pour ce faire : du ciment PROMPT UP évidemment !

En amont de la première phase, le conseiller application et prescription de Vicat a réalisé des essais de couleurs en mélangeant le PROMPT UP avec différents coloris de sable locaux jusqu’à s’approcher de la couleur souhaitée par l’architecte. Il a également formé les restaurateurs.

Les équipes sur le chantier se sont ensuite occupées de la restauration des statues situées à l’entrée de l’église et du sommet de cet édifice de style gothique classé aux Monuments historiques. La finition des statues et des moulures a nécessité un travail d’orfèvre. Une seconde phase de restauration sera lancée d’ici la fin du second semestre 2016. Suite à ce succès, le LRMH (Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques) demande à Vicat assistance pour les mêmes travaux de restauration sur les cathédrales de Troyes et Angers.