Restauration et décoration

Retour

Les têtes de bœuf du Palais Baréty font peau neuve

Demeure d’une ancienne famille du comté de Nice datant du XIXe siècle, le palais Baréty est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 16 avril 1994. Un balcon périphérique apportant de la prestance au 4ème étage, ceinture l’édifice sur 3 côtés, soutenu symboliquement par des attelages doubles ou simples de têtes de bœufs en alternance avec 3 modillons.

Hormis la pierre de taille à bossage rustique, l’intégralité des décors de stucs sont en réalité en mortier de ciment naturel Prompt de couleur chamoisée. On note que l’utilisation du ciment naturel Prompt crée une rupture architecturale qui participe à l’originalité de l’édifice.

Palais Barety

LA PERFORMANCE TECHNIQUE :

Le ciment naturel Prompt fabriqué par Vicat depuis plus de 160 ans garde toute sa modernité à notre époque. Il permet de restaurer à l’identique des ouvrages et autres éléments de décoration qui en deviennent intemporel. Fidèle à son histoire, Vicat a su conserver le savoir-faire du ciment naturel et le transmettre.

C’est ainsi que Les Ateliers du Paysage représentés par Philippe Bertone, restaurateur spécialisé dans le bâti du 19e a entrepris ce travail d’orfèvre. Les 17 têtes de bœuf de 1 mètre x 1 mètre ont fait l’objet d’une étude pointue. Un document de 30 pages décrit la structure des éléments à restaurer, les désordres présents, et leurs causes.

Les microfissures ont été traitées par injection de coulis de ciment naturel Prompt. Un mortier fin de ragréage a permis de combler les fissures et les zones écaillées. Les éléments ont été reprofilés et remodelés à l’identique. Une patine finale pour harmoniser et protéger les éléments contre les agressions extérieures a été appliquée.

Édifice remarquable du bâti niçois du 19e, cette restauration va être présentée au prochain concours du Geste d’Or.

Palais Barety avant

Palais Barety après