Restauration & Patrimoine

Retour

Les enduits de ciment naturel

A première vue, il peut paraître surprenant que les ciments romains puissent avoir été utilisés en enduit. En effet, avec leur rapidité de prise, cette application relève de l’exploit technologique ! Pourtant des analyses minéralogiques de mortiers d’enduit plus que centenaires ont montré que cela était possible et même en plusieurs couches ! Réalisées frais à frais, les différentes couches ont une excellente adhérence entre elles. A titre d'exemple, les façades du XIXe siècle connues pour être richement décorées, révèlent des surfaces à enduire assez petites. 

En restauration à l’identique, le ciment naturel Prompt peut être utilisé aussi bien pour des enduits intérieurs qu' extérieurs ou encore en mélange avec la chaux pour restituer des enduits de ciment naturel ou romain des XIXe ou XXe siècles. Le faible dosage de ces mortiers permet d’avoir une bonne perméabilité à la vapeur d’eau.


Mise en œuvre :
Préparation du support : nettoyer et humidifier (la maîtrise de l’absorption du support est importante).
Réalisation des arêtes : mortier 1 :2 sable (0/3 mm) afin d’obtenir une consistance plastique, avec un retardateur 0,5 à 1 bouchon de TEMPO/litre de ciment naturel Prompt (en fonction de la température).

Gobetis: mortier 1 :2 sable (0/5mm) pour une consistance semi liquide, sans retardateur. Jeter et laisser rugueux. Chaque couche doit être appliquée frais sur frais pour une meilleure adhérence.

Corps d’enduit : mortier 1 :2,5 sable (0/3mm), consistance adaptée au jeté truelle, retardateur 0,5 à 1 bouchon de TEMPO/litre de ciment naturel Prompt (en fonction de la température). Effectuer un jeté truelle. Ce corps d’enduit perd sa maniabilité entre 15 et 20 minutes (à 20°C), c’est suffisant pour appliquer plusieurs couches jusqu’au niveau des arêtes. Il est possible de remplir une épaisseur supérieure à 50 mm avec plusieurs couches successives appliquées frais sur frais. Mettre à niveau et serrer avec une taloche en bois dès la perte de maniabilité. La surface doit être laissée rugueuse et non fermée.

Couche de finition : mortier 1 :3 sable (0/1 mm) coloré avec des pigments ou de la poudre de marbre.
Incorporer le retardateur à raison de 0,5 à 1 bouchon de TEMPO/litre de ciment naturel Prompt (en fonction de la température). On obtient une consistance très plastique, pour une épaisseur de 3 mm, mettre à niveau et talocher au bois.

Il est également possible de faire une finition avec un mélange chaux-ciment naturel Prompt ou uniquement avec de la NHL.
Pour une adhérence optimum entre chaque couche, il est nécessaire de travailler frais sur frais.
A titre de comparaison avec les NHL à même dosage en volume (1 :3), les enduits de ciment naturel prompt auront des caractéristiques mécaniques légèrement supérieures à une NHL 5. Le retrait de séchage sera inférieur. En revanche, la perméance de 0,5 à 0,6 pour la NHL 5 sera de 0,4 à 0,5 pour l’enduit de ciment naturel Prompt.
Dans tous les travaux d’enduits travaillés avec de la chaux, il est possible de faciliter la mise en œuvre et d’améliorer la qualité des ouvrages par l’emploi de ciment naturel Prompt.